Le rapport d'activité d'une EDD

Pourquoi un modèle minimal de rapport annuel d’activités ?

Les articles 22 à 24 du décret relatif à la reconnaissance et au soutien des écoles de devoirs prévoient que les écoles dedevoirs subventionnées établissent un rapport d’activités annuel sur base d’un modèle minimal déterminé par l’ONE sur avisde la Commission d’avis. Celui-ci est le résultat d’un travail de concertation, mené au sein de la Commission d’avis, entreessentiellement l’Observatoire (OEJAJ), la Fédération, les Coordinations régionales, l’ONE, le Service de la Jeunesse de laCommunauté française. Des écoles de devoirs ont également été directement consultées et leurs avis ont été pris en comptedans la mesure du possible.

Il s’inscrit dans une logique de soutien : il a pour objectif principal d’aider les écoles de devoirs à faire le point sur leursactions et réalisations.

Il servira également de base à « l’état des lieux des réalisations, des besoins et des enjeux à rencontrer par les écoles dedevoirs dans leur ensemble » prévu par le décret (article 24). Cet état des lieux fera l’objet d’une large diffusion auprès detous les intéressés : les écoles de devoirs sont donc assurées de recevoir un juste retour du travail qu’elles fournissent.

En quoi consiste-t-il ?

C’est un questionnaire d’autoévaluation du plan d’action des écoles de devoirs, de la manière dont elles remplissent les missions qui leur ont été assignées ainsi que des éventuelles difficultés qu’elles rencontrent pour respecter les conditions de reconnaissance qui leurs sont fixées. Il doit donc être complété en lien avec le plan d’action établi pour cette même année.

Afin d’être plus riche et porteur pour l’ensemble de l’équipe, ce rapport doit refléter l’avis de tous les membres de l’équipeet pas seulement de la personne responsable.

Comment se présente-t-il ?

Comme un questionnaire d’autoévaluation.
Pour simplifier au maximum ce travail d’autoévaluation, la plupart des questions sont des questions fermées. Cependant, afinde permettre de nuancer les réponses et de mieux saisir les spécificités, un certain nombre de questions ouvertes estégalement prévu.
Ce rapport a été rédigé de manière à ne pas demander à nouveau des informations qui ont déjà été transmisesprécédemment à l’ONE par ailleurs.

Le modèle minimal suit au plus près le prescrit légal du décret et n’est donc, en quelque sorte, qu’un rappel des conditions de reconnaissance auxquelles l’école de devoirs souscrit.

Il comporte 12 rubriques :

  1. Identification de l’école de devoirs
  2. Plan d’action annuel
  3. Formulaire d’évaluation des actions du plan d’action annuel
  4. Evaluation de la manière dont l’école de devoirs remplit ses missions
  5. Respect du code de qualité
  6. Coordination avec les autres acteurs sociaux et éducatifs
  7. Respect et défense des droits de l’homme et des droits de l’enfant
  8. Publicité des activités organisées par l’école de devoirs
  9. Disponibilité de matériel ludique et pédagogique
  10. Être ouvert à tous sans discrimination
  11. Réunions d’équipe et formation
  12. Synthèse

Comment se le procurer et quand doit-il être rentré ?

Celui-ci doit être envoyé à l’ONE pour le 30 septembre au plus tard en même temps que la demande de liquidation du soldede la subvention.

Depuis l'année 2011, le rapport d’activités se présente désormais tel un formulaire intelligent à compléter en ligne via un lien informatique.

Ce lien vous est envoyé par mail via la boîte générale du service EDD (accueil-EDD@one.be). Ne le supprimez pas !
Gardez-le aussi longtemps que vous n’avez pas rempli votre rapport d’activités

Nous vous conseillons à ce sujet de consulter le manuel d'utilisation.