Actualité

Politique (articles militants)

Pacte d’Excellence, le groupe central présente son troisième avis.

06/12/2016 - FFEDD

Quel impact pour nous ?

Le Pacte pour un enseignement d’Excellence s’affirme de plus en plus comme une refonte profonde du système scolaire pour plus d’équité, d’efficacité et d’efficience. Une réforme qui demandera des investissements et des choix politiques sur le long terme pour une réelle lutte contre l’échec scolaire. Le groupe central du Pacte vient de sortir les grandes lignes de son troisième avis qui devrait recevoir l’aval du gouvernement début 2017. (projet publié sur le site www.pactedexcellence.be).

Le rythme de la journée scolaire ne changera pas dans un premier temps, en attendant une étude de faisabilité approfondie. Par contre, la modification de l’année et des périodes de vacances scolaires est sérieusement au programme pour aboutir au final à un rythme de 7 semaines de cours suivies de 2 semaines de congés ainsi que des vacances d’été plus courtes, en privilégiant le principe des semaines complètes.

Quelques grandes étapes à retenir :

Tout d’abord, le renforcement de la qualité de l’enseignement maternel, et cela dès 2019. Les enfants de cette génération commenceront donc leur scolarité dans un nouveau système qui évoluera avec eux. Au programme : un référentiel, un meilleur encadrement, un renforcement de la qualité de l’accueil et des liens avec les familles avec pour objectif une fréquentation plus régulière des enfants.

Un tronc commun polytechnique plurisdisciplinaire et renforcé de 6 à 15 ans est également le premier gros chantier du Pacte, tirant les leçons des effets pervers des mesures actuellement mises en place, pour permettre à tous les enfants d’acquérir des bases solides dans sept domaines d’apprentissage aussi bien littéraire que mathématique, artistique ou technique. Un « bac » du tronc commun sera instauré en fin de parcours et le CEB ne sera plus qu’une étape non-certificative. La réduction du redoublement est toujours bien au programme, avec des évaluations formatives régulières et la remédiation organisée au sein même de l’école.

La Fédération francophone des Ecoles de Devoirs reste attentive aux réformes envisagées qui pourraient impacter notre travail en EDD ! Via la Plate-forme de lutte contre l’échec scolaire, elle est également vigilante au premier objectif du Pacte : viser la qualité de l’enseignement pour tous les enfants, quels que soient leurs origines, leur milieu de vie et l’encadrement dont ils disposent à la maison. Un programme à la fois ambitieux et équitable !

Formation

La FFEDD encourage les parents à découvrir la Discipline Positive

25/11/2016 - FFEDD

Détachée pédagogique à la FFEDD, Marie-Pierre Smet est aussi formatrice certifiée par l’Association Discipline positive France (ADPF). Elle avait ainsi déjà proposé une introduction à la Discipline Positive aux animateurs et coordinateurs en écoles de devoirs lors, notamment, des ateliers organisés dans le cadre des 30 ans/40 ans du secteur des EDD (mai 2016).

En janvier prochain, Marie-Pierre va ouvrir ses ateliers à un autre public cible: les parents !

La Discipline Positive: ateliers pour les parents

Comment encourager nos enfants aujourd’hui? Comment instaurer une ambiance calme et détendue à la maison?

Ces ateliers vont permettre aux parents de découvrir des outils pour vivre une relation sereine et bienveillante au sein de la famille. Cette démarche est une méthode ni permissive ni punitive qui permet de développer chez l’enfant des compétences psycho-sociales telles que l’auto discipline, le sens des responsabilités, l’autonomie, l’envie d’apprendre, le respect mutuel et bien d’autres qualités essentielles. Dans cette démarche, l’autorité s’exerce sans soumission, en conciliant fermeté et bienveillance.

Sept ateliers seront organisés, en soirée, pour découvrir des approches simples et concrètes à intégrer dans un quotidien parfois bien mouvementé!

Les 12, 19, 26 janvier - 2, 9, 16 et 23 février 2017
20h à 22h
Maison de la Laïcité de Namur, 5 rue Lelièvre, 5000 Namur.


  • Prix : 175 euros pour les 7 ateliers (couple 250 euros)
  • Infos et inscriptions: mp.smet@hotmail.com OU 0495/92.13.54
    Inscription effective dès la réception du versement
    Au plus tard le 10 janvier 2017
  • Le livre de Jane Nelsen, "La discipline positive: en famille et à l'école, comment éduquer avec fermeté et bienveillance" est offert à chaque participant.
Publications (Filoche, bouquins hors EDD, ...)

Écoles de devoirs : parution de l’état des lieux 2011-2014

15/11/2016 - FFEDD

Le décret relatif à la reconnaissance et au soutien des écoles de devoirs charge l’Observatoire de l’Enfance, de la Jeunesse et de l’Aide à la Jeunesse de réaliser tous les trois ans un « état des lieux des réalisations, besoins et enjeux du secteur » (art.24).

À ce jour, deux états des lieux ont été réalisés. Ces évaluations ont été menées de manière participative, en s'appuyant notamment sur les rapports d'activité des écoles de devoirs (de type auto-évaluatifs), de la Fédération francophone des EDD et des coordinations régionales. À ces sources s'ajoutent les données administratives, principalement fournies par l'ONE qui assure l'octroi des reconnaissances, des subsides.

Le premier exercice d’état des lieux, qui avait porté sur les années 2008-2011 et avait été publié en 2012, avait notamment relevé une série de lignes de tensions telles que le financement du secteur, très faible au vu des missions et de l’ampleur du travail réalisé par les écoles de devoirs. La question de l’accessibilité avait également été soulevée face, notamment, à la saturation d’un nombre important d’écoles de devoirs. La difficulté croissante pour les familles de trouver de la place pour leur(s) enfant(s) en EDD faisait également apparaître des éléments relatifs à la question de la pression scolaire et à l’externalisation par l’école de la remédiation. En lien direct avec cette problématique, c’est l’identité du secteur elle-même qui semblait manquer de clarté pour les différents partenaires des EDD.

Le second rapport confirme, à travers l’analyse des rapports d’activités des EDD, que ces différents enjeux restent malheureusement d'actualité, malgré les modifications apportées au décret. D'autres enjeux sont également venus s'ajouter au cours des 3 dernières années, à savoir la paupérisation des familles, l’accueil des enfants primo-arrivants et la qualité des infrastructures dont disposent les EDD.

Pour en savoir plus, nous vous convions à prendre connaissance de ce nouvel état des lieux 2011-2014 (parution octobre/novembre 2016).

Voir toutes les actualités