Actualité

Evènement

Déjeuner-Débat... le Jeudi 23 Mars

10/03/2017 - AEDL

Ecoles de Devoirs et Bibliothèques... Quels partenariats ?

Lors de ce « Déjeuner-Débat » nous aurons l'occasion de rencontrer un partenaire incontournable des écoles de devoirs : les bibliothèques, et plus particulièrement la Bibliothèque des Chiroux à Liège. 

Ce sera aussi l’occasion de s’inscrire pour participer à un projet qui se déroulera dans le cadre de la Fureur de lire en octobre 2017 : « Fabriquons les mots de demain » : des ateliers, des spectacles, un geo-caching, des animations pour les enfants et les familles…

Quoi ?

Au programme :

          * Présentation de la bibliothèque des Chiroux (Liège), les différentes sections, les animations récurrentes.

          * Analyse des besoins des écoles de devoirs.

          * Présentation de divers projets :

                 - « Bavière en route », 2ème édition, sur le thème « Fabriquons les mots de demain » ;

                 - Hypothèse : sciences et techniques en s’amusant ;

                 - «  La bibliothèque, c’est fantastique ! »…

Quand ?

Jeudi 23 mars, de 9h à 12h30 (Petit déjeuner de 9h à 9h30)

Où ?

A la Bibliothèque des Chiroux, Place des Carmes, 8 (à côté du café Le Bouquin (sonnette centrale puis 1er étage)) à Liège

Intervenantes :

Bénédicte Dochain (Coordinatrice des animations) et Martine Dandrimont (Responsable section « jeunesse ») de la Bibliothèque des Chiroux à Liège.

Combien ?

Gratuit pour les membres – 5 € pour les non-membres

Comment ?

Inscription obligatoire au 04/223.69.07 ou info@aedl.be

 

 

Formation

Jouer en Edd, pour qui, pour quoi,...?

02/03/2017 - AEDL

Les jeudis 27 avril, 04 mai, 11 mai et 18 mai 2017

de 9h à 13h00 (Accueil dès 8h30)

dans les locaux de l’AEDL, Place Saint Christophe, 8 (3ème étage) à Liège

Le jeu, lieu d’apprentissages multiples, est une activité indispensable au développement de l’enfant. En jouant, celui-ci élabore et confirme des aptitudes. Cela lui permet de développer de nombreuses compétences telles que le langage, l’attention visuelle, la communication,… .

Le jeu est un formidable vecteur d’apprentissage et il serait dommage d’en sous-estimer les apports en Ecoles de Devoirs.

Contenu :

Nous aborderons le jeu sous ses différentes facettes (scolaire, ludique, vivre ensemble, …) et ferons le lien entre celui-ci et les missions du décret Ecole de Devoirs.

Objectifs :

Susciter la réflexion autour de la place du jeu en Edd.

Identifier les apports du jeu dans l’apprentissage.

Découvrir des jeux ludiques, des jeux pédagogiques et des jeux de dynamique de groupe.

Formateurs: les membres du groupe jeux de l’Aedl.

Nancy Jacques de l’Edd « L’Oasis Familiale » à Hannut

Françoise Janssen de l’Edd « Graines de génie » à Seraing

Valérie Detollenaere de l’Edd « Asbl Sainte Walburge » à Liège

Julie Pirotte de l’Edd « Histoire de Voir» à Chênée

Lara Jochems de l’AEDL

 

PAF:membres 50€ (45€ dès la 2ème inscription).

Non-membres 80€ (75€ dès la 2ème inscription).

Inscription obligatoire au 04/223.69.07 - info@aedl.be avant le 30 mars 2017

Presse (revue de presse, communiqué, médias,… qui concernent les EDD ou une question liée)

Subventionnement des écoles de devoirs : du nouveau !

27/03/2017 - FFEDD

Un pas en avant, mais...

Il y a bientôt un an, à l'occasion des festivités pour les 30 ans de la Fédération Francophone des Écoles de Devoirs, la Ministre de la Culture et de l’Enfance, Alda Greoli, nous confirmait l'apport de subventionnement complémentaire pour le secteur des Écoles de Devoirs. Qu'en est-il aujourd'hui ?

C'est au niveau du subventionnement des nouvelles Écoles de Devoirs que du changement s’apprête à être voté. Pour rappel, si actuellement, une nouvelle École de Devoirs qui ouvre ses portes doit attendre un an de fonctionnement avant de pouvoir bénéficier d'une aide financière, un nouveau décret devrait mettre fin à ce délai. Déposé au Parlement par le ministre-président Rudy Demotte, la Ministre de la Culture et de l’Enfance Alda Greoli et par la ministre de la Promotion sociale et de la Jeunesse, Isabelle Simonis, ce décret permettra à une nouvelle école de devoirs qui se crée de bénéficier, d'emblée, d'une subvention de 5000 euros. Au bout de la première année de fonctionnement, l'École de Devoirs devra répondre à certaines exigences pour continuer à bénéficier d'un financement (notamment, prise en charge d'au moins dix enfants et ce, pendant 5 heures/semaine, réparties sur 3 jours/semaine).

La Fédération Francophone des Écoles de Devoirs et les Coordinations régionales se réjouissent évidemment de ce pas en avant, mais continuent cependant à rappeler que le secteur souffre toujours de sous-financement pour la continuité et le bon fonctionnement de son travail. L'occasion également de souligner que le rôle des Écoles de Devoirs ne se résume pas à la remédiation scolaire et à la bonne exécution des devoirs donnés, en trop grand nombre, par l'école !


A lire dans la presse : « Petit coup de pouce financier aux écoles de devoirs » - article de Pierre Bouillon, avec une interview de Stéphanie Demoulin, administratrice déléguée et coordinatrice de la FFEDD - Le Soir, 27/03/2017 (lecture réservée aux abonnés du journal Le Soir)

Voir toutes les actualités