Actualité

Formation

L'accompagnement pédagogique en école de devoirs avec l'éclairage de la gestion mentale

15/12/2016 - AEDL

Les Jeudis 2, 9 et 16 février

+ le Mardi 16 mai (matinée de partage d'expériences)

de 9h à 13h (Accueil dès 08h30)

dans les locaux de l'AEDL, place St Christophe 8, 4000 Liège.

Plutôt que de "gestion mentale", il vaut mieux parler de "la pédagogie des moyens d'apprendre" ou de "la pédagogie des gestes mentaux".

Cette démarche n'est pas un produit miracle, mais un ensemble puissant pour aider les apprenants là où ils sont.

Nous aborderons les concepts fondamentaux de la gestion mentale :

projet, perception/évocation, temps d'évocation, ainsi que l'essentiel des gestes d'attention, de mémorisation et de compréhension selon une méthodologie centrée sur les mises en situation, les exercices concrets et l'utilisation d'outils simples...

Formateur : Pierre-Paul DELVAUX

Formateur en gestion mentale depuis 1992 et volontaire en école de devoirs depuis plus de 10 ans.

Paf : membres 65 €  (60€ dès la 2ème inscription)

Non membres 105 € (100€ dès la 2ème inscription)

Inscription obligatoire au 04.223.69.07 -  info@aedl.be avant le 13 Janvier 2017

 

.

Presse (revue de presse, communiqué, médias,… qui concernent les EDD ou une question liée)

2016: une année d'anniversaires...

19/01/2017 - FFEDD

Petit retour sur l'un des événements marquants de l'année 2016 : les 40 ans d’existence des Écoles de devoirs et les 30 ans de leur Fédération...

L'occasion aussi de remettre en avant l'incroyable dynamisme, la volonté et toute la synergie dont peut faire preuve notre secteur.

Nous souhaitons encore plein d'années foisonnantes d'initatives, de participations enthousiastes, de cohésion enrichissantes et de réussites !

Bonne continuation à tous !

 

Politique (articles militants)

Pacte d’Excellence, le groupe central présente son troisième avis.

06/12/2016 - FFEDD

Quel impact pour nous ?

Le Pacte pour un enseignement d’Excellence s’affirme de plus en plus comme une refonte profonde du système scolaire pour plus d’équité, d’efficacité et d’efficience. Une réforme qui demandera des investissements et des choix politiques sur le long terme pour une réelle lutte contre l’échec scolaire. Le groupe central du Pacte vient de sortir les grandes lignes de son troisième avis qui devrait recevoir l’aval du gouvernement début 2017. (projet publié sur le site www.pactedexcellence.be).

Le rythme de la journée scolaire ne changera pas dans un premier temps, en attendant une étude de faisabilité approfondie. Par contre, la modification de l’année et des périodes de vacances scolaires est sérieusement au programme pour aboutir au final à un rythme de 7 semaines de cours suivies de 2 semaines de congés ainsi que des vacances d’été plus courtes, en privilégiant le principe des semaines complètes.

Quelques grandes étapes à retenir :

Tout d’abord, le renforcement de la qualité de l’enseignement maternel, et cela dès 2019. Les enfants de cette génération commenceront donc leur scolarité dans un nouveau système qui évoluera avec eux. Au programme : un référentiel, un meilleur encadrement, un renforcement de la qualité de l’accueil et des liens avec les familles avec pour objectif une fréquentation plus régulière des enfants.

Un tronc commun polytechnique plurisdisciplinaire et renforcé de 6 à 15 ans est également le premier gros chantier du Pacte, tirant les leçons des effets pervers des mesures actuellement mises en place, pour permettre à tous les enfants d’acquérir des bases solides dans sept domaines d’apprentissage aussi bien littéraire que mathématique, artistique ou technique. Un « bac » du tronc commun sera instauré en fin de parcours et le CEB ne sera plus qu’une étape non-certificative. La réduction du redoublement est toujours bien au programme, avec des évaluations formatives régulières et la remédiation organisée au sein même de l’école.

La Fédération francophone des Ecoles de Devoirs reste attentive aux réformes envisagées qui pourraient impacter notre travail en EDD ! Via la Plate-forme de lutte contre l’échec scolaire, elle est également vigilante au premier objectif du Pacte : viser la qualité de l’enseignement pour tous les enfants, quels que soient leurs origines, leur milieu de vie et l’encadrement dont ils disposent à la maison. Un programme à la fois ambitieux et équitable !

Voir toutes les actualités